Navigation – Plan du site

Les plénipotentiaires peuvent se réunir à Strömstad pour régler les derniers points de détail. Enfin, le 21 septembre 1751 (d’après le calendrier grégorien), le traité est signé. Là où ce traité intéresse directement l’histoire des Sames du Sud, c’est qu’il lui est adjoint un avenant, appelé couramment le Lappkodicill, qui est généralement considéré comme la première reconnaissance du peuple same comme un tout, indépendamment des frontières nationales.

Article

Retour à l’index
  • Logo Search | ERIH PLUS | NSD
  • Logo Centre de recherches Europes-Eurasie | Inalco
  • Revues.org